LIVRAISON OFFERTE DÈS 150€ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

Panier 0

"La peau, c'est mon tapis volant"

Toasties, c'est un festival de bobs, de bérets, de porte-monnaie, de sacs banane, de chapeau aviateur, maintenant des chaussons d'hôtel, des bandanas, des pochettes, des écharpes, et bien entendu, des semelles et des moufles, mes intemporels. Ouf ! Que sais-je encore ? Demain peut-être entrer dans la maison avec des couvre-canapé, des tapis pour enfants… 

C'est pas fini, la peau lainée, c'est infini.

Mais comment en suis-je arrivée là ?

La matière qui m'inspire et que je travaille, c'est la peau, le cuir, la laine. C'est mon tapis volant, et my cup of tea (on dit ça aussi en français, non ?). Au départ, il y a ces chutes de magnifique cuir qui jonchent le sol des fabriques, avant de virer à la poubelle, déchets de surconsommation. Ce spectacle désolant m'a donné envie de rendre à la belle peau sa noblesse, de lui donner une autre vie, haute en couleurs.

"Durable"

L'exercice de l'artisan c'est souvent une alchimie. Toasties, c’est un choc entre une matière tonique et “durable”, et ma culture australienne et grecque, où les moutons sont ancrés dans les traditions. Une culture bercée d'une vie en France qui excite ma curiosité, d'un parcours de styliste et d'une envie de sortir des sentiers battus. Toasties, c’est aussi tous mes complices qui ont cru en la beauté de ces peaux et qui les ont façonnées depuis le premier jour, dans un petit atelier de Belleville ou Toasties a vu le jour. Grâce au savoir-faire d’un artisan du cuir talentueux, à l’esprit ouvert, Toasties a naturellement fleuri. Les valeurs de cet artisanat ont été partagées à travers les yeux et les mains d’un expert plus que passionné. C’est là ou l’histoire et le voyage en tapis volant commencent.

La peau lainée, c’est une réponse durable à la surproduction de plastique et de  fausse fourrure.

En 2020, on réalise que le plastique, ce n’est pas fantastique !

Chaque objet est unique

Les formes que propose la peau lainée sont au contraire une invitation à imaginer des objets du quotidien, de la rue, … singuliers, nécessaires et joyeux … et simples. Le cuir robuste, puissant et malléable se suffit à lui-même, même s'il accueille quelques zips ou boutons et parfois un peu de liège.

La double caresse du cuir au recto, et celle plus légère de la laine en regard, juste de l'autre côté, c'est pour nous, artisans, une énigme à trancher pour chaque produit. La taille de la chute ? Une autre invitation à créer.

Chaque objet est unique. Chaque objet passe par mes mains. Bien sûr d'autres femmes, d'autres hommes dans cette aventure prennent leur part au ballet des Toasties, pour couper, former, colorer, accessoiriser avec patience, avec courage, avec talent … et disons-le ! avec amour.

Un brin de folie

Dans l’artisanat, la matière impose sa forme, dessine son identité qu'aucune autre ne reproduira. Elle met l'équipe au défi de ses irrégularités. Ainsi, comment jouer avec la zone dont la laine a constamment frotté des herbes ?

Les couleurs, parlons-en ! ou plutôt laissons les peaux parler avec du rose bonbon, du bleu électrique, du turquoise déjanté, du safran rouge, de l'orange tomate, et d'autres délires. C’est la marque de fabrique de Toasties !

À vous de laisser vos propres fantaisies vous guider vers ces objets qui n'attendent que cela, qui rêve de vous aguicher avec discrétion. À vous d'être bien dans vos baskets et de vivre avec un brin de folie.

Ces peaux respectent ceux qui aiment à les porter.